Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/12/2014

Blue Suede Shoes

Les anniversaires portent en eux une part de nostalgie ou de peine qui expliquent mal qu’on tienne à les célébrer puisqu’ils nous rappellent cruellement que le temps passe à une vitesse affolante. Par contre, pour les mecs qui écrivent des billets pour leurs blogs c’est tout bénef ! Je vous en ai donc dégoté un pour aujourd’hui, les 59 ans de la chanson Blue Suede Shoes. Je sais que 60 ans auraient eu plus de gueule mais l’année prochaine il est probable que les médias s’en emparent, en prenant de l’avance je reste le premier sur le créneau.

141219 Blue Suede Shoes.jpgBlue Suede Shoes est une chanson écrite et enregistrée le 19 décembre 1955 par Carl Perkins et éditée par Sun Records. Ce titre, devenu un standard du rock 'n' roll, est un des premiers enregistrements de rockabilly, et premier morceau intégrant des éléments de blues, de country et de pop à s'être classé à la fois dans les trois classements des meilleurs ventes de pop, R'n'B et country. Enregistrée à Memphis, la chanson paraît en 45 tours le 1er janvier 1956. Carl Perkins racontait que les paroles de la chanson lui avaient été inspirées par une scène qu'il avait vue dans un bal où un danseur ne voulait pas que sa cavalière marche sur ses « chaussures en daim bleu ».

Car Perkins, natif du Tennessee (1932-1998), sort son premier single en 1954, Turn Around mais c’est Blue Suede Shoes qui va le lancer réellement. Manque de pot, en 1956 alors qu’il était aussi populaire qu’Elvis Presley, un accident de voiture lui cause une grave fracture du crâne et le cloue au lit durant six mois. Quand il sort de l’hôpital, le train est passé, Elvis est devenu la vedette que l’on sait. Malgré quelques hits (Boppin’ the Blues) et des chansons reprises par d’autres artistes (Honey don’t ou Matchbox par les Beatles par exemple) et deux tournées triomphales en Angleterre en 1964, il ne retrouvera jamais la gloire.  

Son tube planétaire est classé 95e plus grande chanson de tous les temps par le magazine Rolling Stone en 2003. Ce morceau a été repris par de nombreux artistes comme Elvis Presley, Buddy Holly, Eddie Cochran, Bill Haley, Jerry Lee Lewis, Cliff Richard, Vince Taylor, Johnny Cash, Jimi Hendrix, John Lennon, Motörhead, Black Sabbath, The Stray Cats, Johnny Hallyday… la liste n’en finirait pas.