Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2017

Ma semaine télé du 8 au 14 mai

« Comme Bree se détournait de la télé pour lui sourire avec adoration, Mae s’est agenouillée et l’a attirée contre elle, puis elles ont roulé au sol à côté de Morgane et se sont fait des câlins, tandis qu’à l’écran un dessin animé mortellement chiant enseignait aux jeunes téléspectateurs à compter de un jusqu’à dix. » Clayton Lindemuth « En mémoire de Fred »

 

Lundi sur TF1, Dans les coulisses d’une victoire, documentaire sur le brillant parcours d’Emmanuel Macron. Comme le titre l’indiquait, nous suivions le candidat pas à pas durant ces déplacements ou ses réunions de travail internes. Passionnant et éclairant sur la personnalité de ce « jeune homme » déjà président.

Mardi sur L’Equipe pour le match retour de la demi-finale de Ligue des Champions, Juventus/Monaco. Come prévu il n’y a pas eu de miracle mais Monaco n’a pas à rougir, les Italiens étaient vraiment trop forts et les gars du Rocher s’inclinent 2-1, réussissant quand même l’exploit de planter un but à cette équipe intraitable en défense.

Mercredi sur la même chaine, Atlético/Real de Madrid. Là non plus il n’y a pas eu de miracle, battus 0-3 à l’aller, la bande à Griezman malgré un très bon match, un début tonitruant et une victoire 2-1 ne peut se qualifier pour la finale de la Ligue des Champions qui mérite bien son nom !

Jeudi sur France3 la série The missing. Hâte que cela se termine car même si le programme n’est pas mal, ça se traine un peu trop. Les grandes lignes de l’épilogue semblent se dessiner mais il reste beaucoup de mystères encore sur ces enlèvements et séquestrations…

Samedi après-midi sur France2, rugby et finale de la Champions Cup avec Clermont/Saracens. Excellent match de part et d’autre, les deux équipes se tenaient dans un mouchoir de poche mais les Saracens sont monstrueux de talent et Clermont, malgré tous ses efforts de haut-niveau, ne pourra rien et s’inclinera. Une fois encore.  

football, téléfilms policiers, séries téléLe soir sur France3, Meurtres à Aix-en-Provence, polar policier avec Astrid Veillon et Isabelle Vitari. J’ai été étonné par la relative bonne qualité de ce téléfilm avec cadavres et professions de Nostradamus… Ca gueulait fort, ça pétaradait, voilà qui nous sortait de l’ordinaire des polars de cette chaine plan-plan d’habitude. Du coup, bonne soirée !

Dimanche, soirée classique, j’hésite entre maintes rediffusions puis je me cale devant Inspecteur Barnaby sur France3, programme idéal pour que pépère fasse une bonne nuit…

 

Une semaine de sport de haut-niveau : football et passation de pouvoir entre François Hollande et Emmanuel Macron…

 

Écrire un commentaire